Le guide d’aménagement intérieur : pour un rendu impeccable

L’aménagement intérieur permet d’améliorer la présentation esthétique, de gagner quelques mètres carrés en plus, de créer de nouvelles espaces ou de mettre à jour les prestations et les équipements obsolètes/défectueux. Pour concrétiser votre projet d’aménagement dans les règles de l’art, suivez nos conseils.

La budgétisation de l’aménagement intérieur

Avant tout, il faut préparer le budget à affecter aux travaux, incluant : le prix de la main d’œuvre, le prix des matériaux, les frais obligatoires et une marge pour les imprévus. A savoir que le coût d’un aménagement intérieur dépend de :

•             l’usage de la pièce

•             la surface à aménager

•             des corps de métiers qui vont travailler sur le chantier

•             la taille des travaux (aménagement partiel ou complet)

•             la durée du chantier

•             des autorisations obligatoires pour exécuter les travaux

Le recours à un/des professionnels pour aménager son intérieur de maison

Dès la budgétisation des travaux, il faut prévoir les travaux à faire et les corps de métiers qui vont s’en charger : peintre, plombier, électricien, menuisier, etc. Lors de la planification, il faut toujours partir du sol, puis passer aux menuiseries et aux installations électriques pour terminer avec les revêtements muraux.

L’aide d’un professionnel en aménagement tel un décorateur ou un architecte d’intérieur peut être utile pour bien organiser l’opération, acheter les meilleurs matériaux et anticiper les difficultés ainsi que les contraintes liées aux activités à entreprendre.

Le mieux est de faire appel à un spécialiste qui maîtrise l’architecture ainsi que la décoration d’intérieur pour développer le projet de A à Z et en coordonner l’exécution jusqu’à la livraison finale. 

La conception du projet d’aménagement intérieur

Lors de la conception des travaux à effectuer, le professionnel consulté va étudier les différents objets et structures en présence dans l’espace à rénover. Pour faire la meilleure proposition possible, il va considérer tous les paramètres existant :

•             l’espace disponible

•             la disposition de la pièce

•             la luminosité

•             le mobilier

•             le budget du propriétaire et ses demandes

Ensuite, il dessinera des plans compréhensibles par tout entrepreneur intervenant sur le chantier. Il pourra également faire de bonnes suggestions quant aux spécialistes qualifiés pour réaliser les travaux.

Le lancement et la surveillance de l’opération d’aménagement intérieur

Il est primordial de surveiller la conduite des travaux pour vérifier la conformité avec ce qui était convenu avec les professionnels, le respect des délais et les éventuels problèmes à résoudre immédiatement.

Si un architecte d’intérieur supervise l’ensemble des activités, il devrait être en mesure de solutionner les complications qui se présentent, tout en vous tenant au courant de tout ce qui se passe. Par exemple, si l’électricien n’a pas fini son intervention, le peintre ne pourra pas commencer. Il est alors important de déterminer les blocages de l’électricien et d’agir en conséquence pour éviter de prendre trop de retard sur le planning.

La réception des travaux

Lors de la réception des travaux, il est capital de bien inspecter tous les détails et de rechercher les éventuels défauts pour les faire repriser rapidement. Le mieux est de se faire accompagner d’un spécialiste pour faire un état des lieux des travaux et vérifier que tout fonctionne bien, surtout les nouveaux équipements et installations diverses.  Un pro pourra attirer votre attention sur les malfaçons, les autres réparations à faire si besoin et les maintenances nécessaires.

Lors de la réception du chantier, réunissez l’ensemble des experts et artisans ayant travaillé dessus et établissez des PV de réception. En cas de non-conformité aux accords dans les contrats de travail, il faut en faire mention dans les PV comme « réserves ». S’il y a défectuosités résultant de l’intervention des professionnels, vous pourrez faire jouer la garantie décennale obligatoirement contractée par chaque travailleur dans le secteur bâtiment et construction. L’entrepreneur concerné disposera d’une année pour corriger son travail.